Comparer les annonces

Humidité, le locataire peut il refuser de régler ses loyers ?

pexels-photo-110469

La cour d’appel de Besançon a rendu un arrêt du 7 mars 2018 n°16-02623 qui rappelle que quand bien même le logement serait affecté de désordres, notamment d’une humidité excessive, le préjudice du locataire ne peut pas s’élever à l’entier montant des loyers et charges dès lors que celui-ci a eu la jouissance effective du logement

img

Fabrice WALD

Articles Liés

La Gestion locative par FWF INVEST PARIS

La gestion locative en période de crise : signature des contrats (mandats, contrats de...

Lire Plus

Les squatteurs pourront-ils vraiment être expulsés pendant la trêve hivernale ?

Cette année encore, les squatteurs n’auront pas le bénéfice de la trêve hivernale et pourront...

Lire Plus

A moins de 5 ans de la retraite, quels placements choisir pour faire fructifier son patrimoine ?

Dans la dernière ligne droite de la vie professionnelle, c’est le moment d’accélérer des...

Lire Plus

Joindre La Discussion