Comparer les annonces

Investissement locatif, Rentabilité et vice caché

picture capital

La Cour de cassation, dans un arrêt du 21 mars 2019 n°18-12026juge que le vendeur, s’il doit garantir le potentiel technique de rendement du bien vendu, ne peut en garantir la rentabilité économique, faute d’avoir la maîtrise de son utilisation ultérieure. Ainsi la société acheteuse ne pouvait pas soutenir que la vente d’immeubles à usage locatif était affectée d’un vice caché au seul motif qu’elle n’en avait pas retiré le profit escompté

img

Fabrice WALD

Articles Liés

La Gestion locative par FWF INVEST PARIS

La gestion locative en période de crise : signature des contrats (mandats, contrats de...

Lire Plus

Les squatteurs pourront-ils vraiment être expulsés pendant la trêve hivernale ?

Cette année encore, les squatteurs n’auront pas le bénéfice de la trêve hivernale et pourront...

Lire Plus

A moins de 5 ans de la retraite, quels placements choisir pour faire fructifier son patrimoine ?

Dans la dernière ligne droite de la vie professionnelle, c’est le moment d’accélérer des...

Lire Plus

Joindre La Discussion