Comparer les annonces

Résiliation de bail pour défaut d’entretien et saleté du logement

sale

La cour d’appel de Paris a décidé d’ordonner la résiliation du bail d’habitation dans un arrêt illustratif du 1er mars 2018 n°15-21183.
L’arrêt relève que l’appartement présentait un état de saleté et d’abandon alarmant (selon un rapport de police). Que du fait notamment de l’invasion de cafards, le mauvais état d’entretien ainsi constaté engendrait un risque sanitaire pour les locataires comme pour les autres occupants de l’immeuble.
Pour les juges parisiens ces éléments établissaient un manquement des locataires à leur obligation d’entretien et sont d’un degré de gravité tel qu’ils rendent impossible la poursuite du contrat de location et qu’ils justifient sa résiliation.

img

Fabrice WALD

Articles Liés

L’état rêve de faire main basse sur les 7 milliards d’euros de dépôts de garantie conservés par les bailleurs le temps de la location pour se garantir contre les dégradations immobilières.

C’est une vieille lune, comme il y en a tant d’autres attachées au logement. Des idées qui...

Lire Plus
par Fabrice WALD

Sous-louer illégalement votre logement peut vous coûter très cher

FOCUS - Un couple de locataires qui sous-louait son logement a été condamné à rembourser...

Lire Plus
par Fabrice WALD

Vente immobilière : Le délai de rétractation court-il dès la présentation d’un recommandé ?

La cour de cassation rappelle une nouvelle fois (1ère chambre civile, arrêt n° 17-10.514 du 14...

Lire Plus
par Fabrice WALD

Joindre La Discussion